Call US - 214 - 2547 - 142

Home » Actions Là-bas » Agriculture » Arachide

Arachide

Transformation de l’aracachide au Sénégal dans la région de Toubacouta

Les objectifs de cette action sont :

  • L’autonomie alimentaire
  • Le maintien d’une population locale
  • La sécurité alimentaire

Cette action, concerne la communauté rurale de Toubacouta qui compte 52 villages et une population de plus de 25000 habitants. L’activité principale de cette communauté est l’agriculture. Cependant, les paysans sont confrontés à des problèmes de débouchés de leurs produits depuis le désengagement de l’Etat sénégalais qui était le principal acheteur des graines d’arachides.

Le bureau de l’ADDF, porteur du projet et 2 membres d’ATM (31 Janvier 2012)

Dans ce contexte l’association ADDF (Action pour le département de Foundgioune et de l’arrondissement de Toubacouta) a cherché à mieux valoriser les graines d’arachide en les transformant en huile et tourteau. Pour l’aider à réaliser son projet, l’association a fait appel à ATM ceci à la suite d’une première expérience soit faite avec une unité de transformation artisanale, à la capacité de production limitée, dans un marché porteur.

En effet la demande en huile de qualité et en tourteau n’est pas satisfaite. La demande en tourteau provient principalement des éleveurs de bovins pour l’alimentation des animaux et des pêcheurs pour développer la pisciculture. L’ADDF souhaite donc développer son activité en investissant dans des nouveaux outils de transformation. Elle souhaite également mener d’autres activités comme la transformation des céréales et la production de pâte d’arachide.

Fabrication artisanale de l’arachide: le pressage manuel

ATM a répondu favorablement à cette demande après avoir rencontré sur place les responsables de l’association ADDF, lors d’une mission dans le cadre d’un voyage solidaire en janvier 2012. Une session de formation de 2 jours a été financée en juin pour les responsables afin de permettre la bonne réalisation du projet. La construction de l’unité de transformation a été achevée fin 2012. Il est prévu qu’à terme cela permette d’améliorer le revenu des membres de l’association, de créer 4 emplois salariés, de développer l’élevage laitier et la pisciculture. Deux autres unités étaient programmées pour 2014-2015 dans des villages proches de Toubacouta: Santamba situé à 7km et Missirah situé à 10km.

Les partenaires sur place:

  • L’ADDF dont le président est Alioune Senghor,
  • le CLCOP (cadre local de concertation d’organisateurs des producteurs),
  • l’ANCAR (Association national de conseil agricole et rural).

Et ici une aide financière est apportée par:

    • Le conseil Régional de Bretagne et,
    • le conseil général du Morbihan

Bilan de l’action Arachide en Février 2014

En février 2014 , 2 membres de la commission agricole et la présidente d’ATM se sont rendus sur place. L’objectif était d’évaluer l’avancement du projet et les résultats obtenus. Nous avons pu constater que les investissements financés par ATM, le conseil régional et le conseil général, avaient été réalisés à Toubacouta et que l’huilerie fonctionnait. Les projets de Santamba et Missirah ont été abandonnés. Pour appuyer le projet de Toubacouta 3 sessions de formation avaient eu lieu avec une moyenne de 20 participants.

MissionAgriculture2014

Bilan de l’action arachide en Février 2014

Toutefois, les résultats techniques et économiques étaient inférieurs à ce que nous avions prévus. L’intervention des Chinois sur le marché en 2013 et des conditions climatiques en 2014 en sont les 2 raisons principales. Cependant les outils qui sont en place ne demandent qu’à fonctionner. Malgré les difficultés les premiers résultats ne sont pas négligeables puisque 875 litres d’huile ont été produits en 2013 et 804 litres en 2014. Les résidus de la transformation que l’on appelle communément tourteaux ont servi de complément alimentaire pour l’engraissement de bovins.
L’activité arachide a aussi créé une dynamique qui a favorisé le développement des cultures de diversification très rentables. Telle que la culture de bissap par exemple est une source de revenu non négligeable pour 72 familles.

Comments are closed.