Call US - 214 - 2547 - 142

Home » Actions Là-bas » Voyages Solidaires » Vallée du Niger et Pays dogon

Vallée du Niger et Pays dogon

Transport sur le fleuve Niger – JP Le Bacon

Arradon Terre du Monde va expérimenter un nouveau voyage solidaire en Afrique subsaharienne, au Mali durant deux semaines de décembre.

Avec comme partenaire l’Association « Tamadi », l’équipe des 6 voyageurs accompagnés par Jean-Paul Le Bacon, responsable de l’organisation du séjour et Gaëlle Leveillé, la présidente d’ATM, va découvrir au-delà des clichés et du folklorisme la vie des sédentaires et semi-nomades du delta intérieur du fleuve Niger entre la ville de Ségou, ancienne capitale du royaume Bambara et la mythique cité de Mopti au contact des civilisations caravanières du désert.

Après une première semaine le long du fleuve dont deux journées de descente en pinasse motorisée, les participants gagneront le plateau de Bandiagara pour randonner cinq jours dans la falaise à la découverte du pays Dogon, l’une des civilisations les plus mystérieuses d’Afrique noire. Hébergés dans les campements villageois, les randonneurs seront guidés par les amis de l’association culturelle de Sangha venue en juillet 2007 présenter le spectacle de la danse des masques à Arradon. Nul doute que ces retrouvailles faciliteront l’immersion des randonneurs lors de cette seconde semaine.

Ce voyage qui veut répondre aux critères du tourisme équitable et solidaire sera proposé pour l’automne 2009 aux personnes déjà pré-inscrites à l’annonce du projet et à celles qui ne sauraient tarder à les rejoindre.

Vue depuis les falaises du Pays Dogon- JP Le Bacon

Plus de 800 millions de touristes auraient voyagé en 2005 … et on en prévoit 1 milliard pour 2010 et 1.5 milliard pour 2020. Le tourisme est devenu ainsi une des plus importantes activités d’échanges de la planète.

L’augmentation de la durée des congés rémunérés, la baisse des prix de transport et la contraction de l’espace-temps ont contribué à faire du tourisme un service de consommation de masse, du moins pour les consommateurs du Nord. Les flux de vacanciers sont très majoritairement issus des pays à haut niveau de vie qui sont autant émetteurs que récepteurs (Europe : 400 millions de visiteurs en 2001 et Amérique du nord : 84 millions). Cependant les pays du Sud captent une clientèle de touristes au nombre croissant en direction de l’Asie ( Asie-Pacifique : 115 millions de visiteurs en 2001, l’Amérique latine ( 35 millions) et l’Afrique méditerranéenne ; l’Afrique reste tout de même en retrait puisque selon les statistiques de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), elle ne réalise que 2 % des recettes du tourisme mondial ( 28 millions de visiteurs en 2001) Les pays du Sud ont l’espoir de trouver dans les activités du tourisme une contribution économique à leur développement ; leurs recettes dépassent déjà le montant de l’Aide Publique au Développement (APD). Les conséquences ne sont pas toujours à la hauteur des espoirs si l’on se fonde sur les effets sociaux et environnementaux, d’où la nécessité de promouvoir un tourisme responsable, donc respectueux du pays d’accueil.

Il est d’actualité que la presse occidentale se fasse l’écho d’une forme de tourisme qualifiée d’alternatif cherchant à privilégier la rencontre, la compréhension et l’échange, voire même soucieuse de contribuer au développement des pays d’accueil. Ainsi à l’instar du commerce équitable, sont encouragés les formes d’un tourisme pour lequel on ne manque pas de qualificatifs : éthique, solidaire, équitable, durable, intégré…

L’association Arradon Terre du Monde, sans rechercher l’exhaustivité, souhaite apporter des informations sur les formules alternatives permettant de “voyager autrement” : on trouvera dans le dossier un ensemble de références sur les chartes éthiques du tourisme et les programmes de voyages conçus par des Ong, des associations et des voyagistes orientés vers un tourisme solidaire. Les associations et organismes mentionnés se sont engagé à informer leur clientèle et à leur proposer des circuits respectueux des principes formulés dans les chartes.

Notre association propose elle-même un voyage solidaire en Casamance à partir de juillet 2006.

Jean-Paul LE BACON Responsable de la Commission “Voyages équitables et solidaires”

(Source statistique : Organisation mondiale du tourisme).

Comments are closed.