Call US - 214 - 2547 - 142

Home » Actions Là-bas » Voyages Solidaires » Voyage solidaire au Sénégal 2012

Voyage solidaire au Sénégal 2012

L’équipe de voyageurs composée de 6 membres d’ATM et 6 membres de Vilaine et Saloum (une association amie de Nivillac) a donc quitté Nantes pour Dakar le 22 Janvier 2012 pour 2 semaines.

Adama nous accueille.

Adama notre ami et guide, apiculteur de Toubacouta était au rendez vous à l’arrivée direction l’espace Thially , un sas avant le grand bain sénégalais. Dès le lendemain nous sommes plongés dans le Sénégal avec la visite des écoles de Guediawaye auquel ATM a apporté son soutien en particulier pour un début d’équipement informatique à l’école Sangomar.

Gaïdi notre ami, technicien apicole, nous accompagne dans ses visites qui se terminent par un repas dans sa nouvelle maison. Un petit tour au centre ostréicole des Almadies donne l’occasion à Nicole de parler de l’aide apportée par Vilaine et Saloum pour le développement de la filière ostréicole.

Repas dans la nouvelle maison de Gaïdi.

Direction le Nord vers M’Boro où nous faisons connaissance avec le centre de formation du CIFOP, reprenons contact avec l’école qui intervient pour la scolarisation de talibés. Un petit circuit touristique dans le parc ornithologique de Judge Et puis saint Louis, la ville qui garde l’empreinte de la colonisation et ses pêcheurs dont on sent combien la mer est le seul horizon.

Retour de la pêche à St Louis

Une longue journée nous amène de saint Louis à Toubacouta via la fameuse mosquée de Touba santuaire sacré des mourides. Splendide édifice recouvert de marbre avec ses 5 minarets représentant les 5 piliers de l’islam. Le plus haut est recouvert de céramique peinte et culmine à 87 mètres.

La fameuse mosquée de Touba

A Toubacouta nous sommes attendus avec impatience par la famille d’Adama. L’accueil fait à Odette, la grand-mère française est très touchant. Et puis à Toubacouta beaucoup d’entre nous se sentent en pays de connaissance : Moussa rejoint Adama pour nous faire visiter la miellerie et le centre de la radio locale.

Chaleureux accueil l’Odette à Toubacouta

Nos amis de Vilaine et Saloum retrouvent les femmes ostréicultrices avec lesquelles ils ont travaillé pour l’amélioration de la production d’huitres. Nous commençons à poser les bases d’une collaboration avec les producteurs d’arachide pour la transformation de cette arachide en huile. Mais il est également toujours très agréable de naviguer sur le Siné Saloum et de se rendre à l’ile de Sipo où l’aire protégée de Keur Bamboung donne une impression de grande sérénité.

Les femmes ostréicultrices du Sine-Saloum en partenariat avec l’association Vilaine et Saloum

Mais en fait pourquoi qualifie-t-on ces voyages de solidaires ? Sans doute parce qu’ils sont pour certains l’occasion de retrouver ces amis de longue date avec lesquels l’une ou l’autres des associations a cheminé depuis plusieurs années à travers l’apiculture et l’ostréiculture. Parce que l’on rencontre le Sénégal autrement en vivant au plus près de ces familles. Parce que les voyageurs rencontrent ces hommes et ces femmes dont ils ont entendu parler lors des rencontres ATM.

Nous envisageons de nouveaux voyages solidaires fin 2013. Nous avons déjà des demandes. N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés.

Comments are closed.