Call US - 214 - 2547 - 142

Home » ATM » ATM un peu d’histoire…

ATM un peu d’histoire…

Le tout 1er bulletin d’ATM

L’association a été crée en 1976 sous le nom d’Arradon Tiers-Monde à l’initiative d’anciens coopérants et de militants associatifs.

Dés sa création l’association, s’est fixée un double objectif à savoir :

  • Sensibiliser la population autour d’Arradon et
  • Participer aux actions de développement dans les pays du Sud (financement de projets).
Journal Officiel

Journal Officiel

Cinquante personnes ont adhéré à la création en 1976.

Photo dans le journal lors de la création de l’association

Des actions de sensibilisation se mettent rapidement en place sur des thèmes variés à l’initiative d’ATM ou dans le cadre de campagnes nationales de la Fédération des groupes locaux tiers-monde auxquels adhère ATM. Citons quelques actions principales:

  • La sécheresse chez nous et au Sahel

    Suite à la sécheresse de l’année 1976 (80 participants lors de la diffusion d’un film faisant le parallèle entre la sécheresse d’ici et du Sahel).

  • L’Afrique Australe : Que fait la France ?

    Avec une exposition sur l’Apartheid à la Chapelle (1977)

    Afrique Australe: “Que fait la France ?”

  • Participation à l’action nationale « Moins de Viande mais du pain pour tous » sur le gaspillage alimentaire et la consommation excessive de viande dans les pays développés.

Ces actions ont connu un prolongement par la vente de produits issus des pays en développement à travers les associations telles que : Artisans du Monde (Thé, café, artisanat, …) et ASPAL (cuirs provenant d’Amérique Latine). Le produits de ces ventes étaient destinés aux producteurs là-bas et aux financements de projets.

D’autre part, dés 1976, ATM encourage ses membres à adhérer au « mouvement 1 % pour un impôt mondial de la Solidarité » qui venait d’être crée à Rennes. Les adhérents s’engageaient à verser environ 1 % de leur revenus au mouvement pour financer des actions de développement. L’objectif était de revendiquer auprès des pouvoirs publics de versement de 1 % du Produit National Brute en aide au Tiers-Monde ainsi qu’une déduction fiscale pour les sommes versées par chacun (la loi dite Coluche n’est venue que plus tard). Dans l’association, 25 membres cotisèrent en 1977 à ce mouvement qui a ensuite évolué en prenant le nom de « Peuples Solidaires » (en fusionnant avec l’UCODEP en 1984).

ATM a également organisé les premières collectes de verre et de journaux à Arradon dés le début des années 80. C’était un moyen de faire prendre conscience du gaspillage et d’obtenir des fonds pour le financement d’actions de développement.

ATM a aussi contribué à financer des projets en Afrique (Tchad, Mali, ..), en Amérique du Sud (Argentine, Brésil, …), au Bangladesh, .. en lien avec des intervenants connus d’ATM et présents sur le terrain ou d’organismes divers (AFDI Bretagne au Mali, CCFD, CEPROMAR au Brésil).

Ce n’est qu’au début des années 90 qu’ATM est intervenu directement auprès des populations locales au Sénégal (Casamance) dans le domaine de l’apiculture avec Guy Le Coz et des apiculteurs Morbihanais. D’autres actions complémentaires sont venues ensuite avec les activités auprès des femmes (équilibre alimentaire, couture, batik, jardinage, …) et le tourisme solidaire (1er voyage avec 14 personnes d’Arradon en 1999).

ATM a également réalisé des actions d’accueil d’étrangers : Accueil et hébergement de familles de travailleurs étrangers au camping municipal dans les années 80, accueil de partenaires africains (Maliens, Sénégalais, …), accueil de troupes musicales de ressortissants sénégalais, sud américains, …

Depuis ses début l’association ATM s’implique sur plusieurs continents et dans plusieurs types de projets. Ce qui a permis de renommer en toute logique l’association Arradon Terre du Monde en 2004 et permettant ainsi de faire évoluer les principes de solidarité internationale.

Comments are closed.