Quinzaine commerce équitable – Mai 2018

Arradon Terre du Monde a reçu le 22 mai, des acteurs du commerce équitable pour une soirée d'échange sur "Des producteurs aux consommateurs: des commerces équitables".

Une trentaine de personnes ont participé à cette soirée riche des témoignages des intervenants et des échanges qu'ils ont suscités.

Les intervenants, avec de gauche à droite: la traductrice, Rogelia, Véronique, Ludovic et les co-présidents de Bretagne CENS.

Rogelia Figueroa présidente d'une coopérative productrice de café regroupant 305 producteurs et membre du conseil de surveillance d'un groupement de 22 coopératives représentant 6500 familles de la région de Cuesco au Pérou. Rogelia a témoigné de l'intérêt pour ses concitoyens, de travailler avec la filière du commerce équitable, garantissant à la fois un niveau de qualité de production et une plus juste rémunération des producteurs. Première femme présidente, de sa coopérative, elle est sensible à tout ce qui peut améliorer les conditions de vie des familles, tant sur le plan santé qu'éducation, scolarisation, formation des femmes et luttes contre les violences. La production de café et cacao est encouragée et permet de lutter ou de compenser la production de coca et ses effets indésirables.

Ludovic Massart, agriculteur à Buléon (56) producteur de lait bio, est membre du groupement "Biolait". Créé en 1994 par 6 agriculteurs, il regroupe aujourd'hui 2000 adhérents sur 71 départements. La demande s'amplifie chaque année et les décisions sont prises par les producteurs eux mêmes en AG. Leur organisation leur permet de mieux valoriser leur travail par une plus juste rémunération.

Véronique Le Drévo agricultrice à Arradon avec son conjoint à la Ferme de l'Etang, éleveurs de bovins de race Limousine et de brebis. Elle a expliqué avec passion sa pratique de la vente directe à la ferme ou dans les magasins de producteurs de la région.

" Je connais les clients, ils savent d'où viennent les produits qu'ils achètent. C'est un lien de confiance qui s'établit entre nous, un prix pratiqué plus juste pour le consommateur et le producteur. Le magasin permet de mettre en commun les moyens matériels et humains. "

Cette soirée a pu avoir lieu grâce à l'implication de Bretagne CENS (Commerce Equitable Nord Sud) l'une des 25 associations de FAIR[E] un monde équitable.

Tous les participants à cette table ronde se sont rejoint dans une même conclusion: l'engagement dans ce mode de production et de commercialisation respecte davantage ses acteurs à chaque extrémité de la filière et fait de plus en plus d'adeptes.