Rogelia FIGUEROA GUEVARA – 22 mai 2018 Arradon

En collaboration avec Bretagne CENS (commerce équitable Nord-Sud) l’association ATM organise une soirée d’échange le 22 mai 2018 à 20h, médiathèque d’Arradon. Pour cette soirée Mme Rogelia FIGUEROA GUEVARA, partenaire péruvienne animatrice de coopératives de producteurs de cafés sera présente ainsi que des acteurs bretons et locaux du commerce équitable.

Rogelia ATM-AAF 22 mai
Rogelia présente les produits fabriqués et vendus par la coopérative MARANURA.

Voici le parcours professionnel de Rogelia FIGUEROA GUEVARA:

Rogelia est productrice de café bio et équitable. Elle a repris le flambeau à la suite de son père, Victor Figueroa Corazas, qui fut le sociétaire fondateur de la coopérative MARANURA.
Elle est aujourd’hui numéro 2 de la coopérative, située dans le secteur de Versalles, district de Maranura, dans la province du département de Cusco au Pérou.

Mariée à Monsieur Alberto Navarro Amaru, c’est une mère de famille de cinq enfants et une épouse exemplaire. Fière de ses valeurs et de ses principes, elle a pris soin de les transmettre à ces derniers au travers de leur éducation.
Son principal rôle consiste à veiller à la sécurité physique, morale et économique de la coopérative à laquelle participent aussi sa famille et à la culture du café dans le cadre d’un programme bio et de commerce équitable.
Elle a occupé au sein de la coopérative plusieurs responsabilités, en tant que dirigeante. Elle est actuellement vice-présidente du conseil d’administration, présidente du comité d’éducation ainsi que du comité de développement des femmes.
Sur ce dernier mandat, son objectif principal est de mettre en place des comités de femmes dans les différents secteurs de la coopérative, et de surveiller la parité et la pleine participation de celles-ci à la gestion de la coopérative.

Rogelia ATM-AAF 22mai
Jardins potagers bio gérés par les femmes de la coopérative.

A l’intérieur de la coopérative, elle participe à la formation sur le commerce équitable, sur le système coopérative et à la réflexion sur la parité hommes femmes avec les jeunes.
Dans son village elle participe à l’organisation des activités culturelles et sociales.